Freelance : qu’est-ce que le freelance ?

Le travail en freelance veut dire travailler en indépendant, sans l’existence d’un contrat ou d’un employeur. La rémunération se fait à travers des factures soumis aux comptes des différents clients.

En réalisant des prestations principalement intellectuelles, le freelance peut toucher plusieurs domaines tels que l’informatique, la communication, la formation, le coaching, etc.

Vous pensez à vous lancer dans le monde du freelance, mais vous hésitez encore ? On va tout vous expliquer, afin de vous aider à prendre une décision.

Les avantages et les inconvénients du freelance

Comme toute carrière professionnelle, le freelance a ses points positifs et ses points négatifs, il est important de connaitre ces deux cotés avant de lancer un freelance.

Les avantages :

  • La liberté de choisir ses missions (qualité et quantité).
  • La grande autonomie.
  • La liberté de choisir ses horaires.

Les inconvénients :

  • La difficulté de trouver des clients et l’instabilité des revenus.
  • La protection sociale limitée.
  • La gestion de plusieurs fonctions, d’où la nécessité d’être polyvalent dans son travail.

Le statut d’un freelance

Le choix de votre statut juridique peut s’avérer crucial pour votre carrière, car ce dernier déterminera vos obligations, vos responsabilités et vos régimes social et fiscal. Donc, on vous conseille de choisir votre statut en prenant en considération plusieurs paramètres tels que vos moyens, votre budget, le risque et le chiffre d’affaires désirés et bien sûr votre situation.

Plusieurs types de structures peuvent être considérés par un freelancer débutant. Cependant, deux structures semblent particulièrement avantageuses :

  • La forme ‘EURL’ : sa création est beaucoup plus légère et moins compliquée administrativement, et votre patrimoine ne sera jamais saisi ou menacé en cas de dettes. Mais, vous aurez quand même des responsabilités par rapport aux sociétés, et des réglementations à respecter.
  • La forme ‘EI’ : sa création est moins coûteuse que la forme précédente, et vous aurez moins de responsabilités et de formalités à respecter par rapport à la société. Néanmoins, vous devrez tenir en compte que vos biens personnels seront menacés. Votre patrimoine pourra être saisi en cas de dettes.

Enfin, avant de commencer une carrière en freelance, vous devez étudier votre projet de tous les côtés : la pertinence du marché choisi, votre éventuelle concurrence, vos cibles, vos motivations et l’originalité des services que vous allez apporter à ce monde.

Il est aussi important d’être un bon communicateur ; utilisez tous les réseaux disponibles pour vous créer un nom, saisissez toutes
les opportunités dans vos débuts et ne laissez aucun client potentiel s’échapper de vos mains.

C'est parti pour la suite :