Joomla : à quoi sert-il ?

Pour tous ceux qui ne savent pas trop comment s’y prendre pour gérer un site web ou blog au quotidien, il y a les content management systems. Joomla fait partie de l’un des plus performants d’entre eux.

Comprendre les CMS

Les CMS ou content management systems sont une catégorie de logiciels qui permettent de faciliter la création, la gestion et la mise à jour du contenu d’un site web. Pour être considéré comme tel, un CMS doit pouvoir permettre à un ensemble de personnes de travailler dessus en même temps (c’est ce qu’on appelle un système de workflow). Il doit également permettre de gérer tant l’apparence que le contenu du site web. Les CMS proposent ce qu’on appelle des templates qui définissent l’apparence d’une page et permettent de la modifier sans incidence sur le contenu.

Il existe aussi bien des CMS open-source que des CMS payants. Les CMS sont idéaux pour les personnes qui n’ont pas connaissances préalables en webdesign et qui veulent créer un blog ou un site web dynamique, autrement dit dont le contenu peut facilement être modifié.

Outre Joomla qui est une des références en matière de CMS, on dénombre entre autres :

  • WordPress : très connu auprès de gestionnaires de blogs, ce CMS a vu le jour en 2003.
  • Dotclear : il sert principalement à la gestion de blogs mais il est moins connu que WordPress.
  • Dupral : ce CMS est open-source et offre une gamme de services assez complète.

Présentation de Joomla

Joomla est un logiciel de content management ou CMS open-source. Autrement dit, il est accessible à tous gratuitement et il est possible de le modifier selon ses besoins. Il s’appuie sur le langage de programmation PHP et le gestionnaire de base de données MySQL ou PostgreSQL selon les versions. Il est adapté à la fois aux blogs et aux sites web. Les services proposés sont entre autres :

  • Le suivi des flux RSS : les flux RSS sont des fichiers écrits en XML qui vous permettent de connaître tout le nouveau contenu publié par un site web. Un fichier RSS comprend en réalité les liens qui conduisent vers le nouveau contenu. C’est bien pratique pour éviter à avoir à se rendre directement sur les sites pour connaître leur actualité.
  • L’aide à l’internationalisation au sens informatique du terme. Il s’agit là de faire en sorte que des programmes soient utilisables en différentes langues.
  • La mise en cache de pages web : la mise en cache permet de fluidifier la navigation et de réduire les temps de chargement en stockant provisoirement des pages web ou leur contenu dans la mémoire cache en vue de leur restitution ultérieure aux utilisateurs.
  • La gestion du contenu multimédia

En plus de cela, Joomla propose un ensemble d’extensions créées par des membres de la communauté qui sont, pour la plupart, payantes.